Solarenergie-Förderverein Deutschland e.V. (SFV)

[ Artikel diskutieren und weiterverbreiten? Infos zum Copyright ]
[ Druckversion dieses Artikels ]

vom 28.04.2007, aktualisiert am 09.06.2007, Wolf von Fabeck, (Traduction: Karine Devienne):

100% énergies renouvelables!

Le mouvement écologiste ne fait pas, sur le long terme, de projets assez ambitieux

Tout le monde parle des énergies renouvelables, à savoir le soleil, le vent, l’énergie hydraulique, la biomasse et la géothermie, mais peu d’experts savent qu’il est possible de transformer complètement, c’est-à-dire à
100 %, notre approvisionnement énergétique au moyen de ces énergies.

Certes, plusieurs études ont prouvé la faisabilité des 100 %; cependant, le mouvement écologiste ne s’est jamais approprié les résultats de ces études. Même les grandes associations écologistes font malheureusement toujours la même erreur. Elles revendiquent un certain pourcentage en énergies renouvelables, par exemple 50% d’ici 2050, sans pour autant déterminer le but final à atteindre.

Alors, l’opinion publique considère chaque pourcentage en dessous de
100 % comme un aveu silencieux témoignant de l’impossibilité à renoncer sur le long terme à l’énergie atomique et aux énergies fossiles. Il y a peu de temps un député connu de la "Deutsche Bundestag" exprima son mécontentement: "Comment puis-je faire comprendre à mes collègues députés que nous pouvons passer complètement aux énergies renouvelables, si Greenpeace, lui-même, ne fait pas une seule fois cette revendication."


Une initiative nationale ou européenne peut provoquer, à elle seule, un changement à l’échelle mondiale
Grâce à sa loi sur les énergies renouvelables, l’Allemagne est, d’ores et déjà, sur la bonne voie pour commercialiser dans son pays les nouvelles techniques. Des améliorations sur le plan législatif peuvent même accentuer l’évolution! La production de l’électricité à partir d’énergies renouvelables reste encore un peu chère. Toujours est-il que les frais plus élevés sont compensés par la création de nouveaux emplois durables.

Le fait d’observer les autres pays avec angoisse pour savoir s’ils contribuent de la même façon à la protection du climat est d’un point de vue politico-industriel insensé voire ridicule: Pour développer de nouveaux produits un pays a-t-il déjà attendu que les autres "participent de façon équivalente"? Les constructeurs allemands d’éoliennes vont-ils freiner leur production parce que la production française ne progresse que très lentement?

En Allemagne, les énergies renouvelables produisent déjà, sans émission de CO2, 13% des besoins en électricité et le nombre des installations mises en service s’accroît constamment. La production de masse réduit progressivement les coûts. Dans peu d’années, l’électricité provenant de telles installations peut être meilleur marché que celle provenant des centrales à charbon, au pétrole ou au gaz. Alors, dans le monde entier, les produits allemands c’est-à-dire les installations solaires, les éoliennes, les petites centrales au biogaz et les batteries électriques seront – déjà pour une raison de prix – plus intéressantes à l’achat que les générateurs diesel ou les centrales à charbon.
Pourquoi la France est-t-elle à la traîne?

Que pouvez-vous faire à titre personnel?
Abordez à toute occasion la question des "100% énergies renouvelables". Il faut continuer à revendiquer les énergies renouvelables à 100 %!


Deutsche Fassung




zum Seitenanfang


Dieser Artikel wurde einsortiert unter ....